Choisissez votre syle :  noir  -  sepia  -  clair

Donald Westlake Edition originale note Donald WESTLAKE

Place au Gang !

Traduction (américain) : Robert Hervé

Edition originale : Gallimard / Série Noire - Juin 1974
Rééditions :
Dernière édition poche :
Autres éditions :


Le début…


Les dix premières lignes…

Dans le train, Gabe s'était installé à un coin fenêtre. Manque de chance, depuis plus de cinq mille kilomètres il n'y avait strictement rien à voir.
Certains jours avaient été verdoyants : de grandes étendues de prairies, avec une douzaine d'Indiens à cheval, plumes de guerre en tête, qui avaient fait un bout de conduite au train, à la poursuite d'un bison claudicant.
D'autres jours avaient été d'une morne grisaille : un malheureux péquenot sur sa monture et, par-ci par-là, une pâle imitation de ville, quelques baraquements, des carrioles, de grands escogriffes à l'air abruti parés d'énormes revolvers et de chapeaux ridicules (…)

La fin…


Quatrième de couverture…

En, l'An de grâce 1874, pour un New Yorkais à la redresse comme Gabe Beauchamp, se retrouver exilé à San Francisco — autant dire Ploucville — équivalait à un enterrement de 1ère classe. Pourtant, Gabe eut vite fait de repérer la seule mine d'or restant à exploiter : la chambre forte de la Monnaie. Bof… question braquage, depuis, on a vu mieux, pas vrai ? Oui, mais remplacez donc les bagnoles et les avions de nos truands d'aujourd'hui par des chariots et des montgolfières… et vous m'en direz des nouvelles.


Un avis personnel…


par Patrick Galmel, le 18 décembre 2009

New York, 1874. Gabe Beauchamp, petit truand, a perdu la confiance de son boss, Twill. Aussi est-il contraint de se mettre au vert à l'autre bout du pays. Direction San Francisco.
À l'époque, San Francisco, c'est la brousse absolue, un bled de culs-terreux, rien à voir avec l'Eldorado. Quoique…
Sur le bateau qui termine son voyage entre Sacramento et San Francisco, Gabe fait deux découvertes. La première, c'est qu'il y a de l'or dans le coin, beaucoup d'or ; la seconde tenant à sa rencontre avec une jeune et jolie voleuse qui tente de lui faire les poches, Evangeline Kemp, qui finit, à l'arrivée, par le guider dans la ville.
Sur place, Gabe retrouve un ami d'enfance, Francis Calhoum, qui tente de survivre artistiquement dans la mode et/ou les spectacles de revue, après avoir été ruiné par une arnaque à la mine d'or.
Obnubilé par l'odeur de l'or qui plane sur la ville et plus particulièrement sur l'Hôtel de la Monnaie, véritable forteresse qui domine la ville, Gabe, fort de son expérience new-yorkaise, veut tenter avec ses nouveaux amis le cambriolage de sa vie et retourner d'où il vient en maître, la tête haute et les poches pleines…

Écrit en collaboration avec Brian Garfield (le scénariste de Un Justicier dans la Ville), Place au Gang ! nous présente une jolie brochette de gentils gangsters sympathiques en train de monter le coup du siècle avec les moyens du bord, et de l'époque, beaucoup d'imagination et encore plus d'audace. Certains personnages navigant dans les bas-fonds des docks de San Francisco sont tout simplement irrésistibles, comme cet incroyable chanceux d'Ittzy Hertz qui rejoindra bientôt la bande.
Le ton est léger, enlevé même, et on sourit plus souvent qu'à son tour devant la débauche de débrouillardise de cette fine équipe qui, malgré les obstacles, finira par rencontrer enfin le succès.
Une bonne lecture détente en forme de western comédie.

   


Vous avez aimé…


Quelques pistes à explorer, ou pas...

Pas d'idée...


Du même auteur…


Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.


L'Assassin de Papa (361) Un Loup Chasse l'Autre Pierre qui Brûle (Pierre qui Roule) V'là Aut' Chose ! (Jimmy the Kid) Personne n'est Parfait (La Joyeuse Magouille) Adios Schéhérazade Le Couperet
Mauvaises Nouvelles Les Sentiers du Désastre

Choisissez votre syle :  noir  -  sepia  -  clair

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.  - Pour nous contacter : contact@polarnoir.fr