Choisissez votre syle :  noir  -  sepia  -  clair

Jean-Patrick Manchette Edition poche Edition originale note Jean-Patrick MANCHETTE

Laissez Bronzer les Cadavres
(en collaboration avec Jean-Pierre Bastid)


Edition originale : Gallimard / Série Noire - 1971
Rééditions : Gallimard / Série Noire - Mars 1997Edition originale /
Dernière édition poche : Folio Policier - Septembre 2005
Autres éditions : Carré Noir - 1982Edition poche /


Le début…


Les dix premières lignes…

Vendredi 16 juillet
10 heures 15

La balle de 22 fit un petit trou dans la toile. La détonation ne fut guère plus impressionnante que le claquement d’un fouet. Une corneille protesta dans la vallée. Luce éclata d’un petit rire rouillé, assez analogue au cri de la corneille.
Gros sourit avec suffisance (…)

La fin…


Quatrième de couverture…

Un petit hameau isolé, à moitié en ruine, grillé par le soleil de plomb du Midi de la France. Luce, l'excentrique maîtresse des lieux, peintre et anarchiste, s'y alcoolise avec panache tout en regrettant sa turbulente jeunesse. Pour chasser ce vague à l'âme, le meilleur moyen est encore de recevoir tous ceux qui s'invitent à l'improviste sans leur poser de questions. Et cela, même si deux cent cinquante kilos d'or ont disparu à dix kilomètres de là dans l'attaque sanglante d'un fourgon. Certes, les nouveaux venus n'ont vraiment rien de conventionnel, mais qu'importe ! Il suffit pour compléter le tableau qu'un innocent gendarme prenne le chemin du hameau, et toute cette joyeuse population se retrouve à orchestrer un bal diablement plus mouvementé que celui du 14 Juillet.


Un avis personnel…


par Florent Schoumacher, le 28 janvier 2012

Eh bien voilà un coup de poing et de jeune qui sera donnée à la Série Noire en ce numéro 1394 par deux inconnus au bataillon (pour le grand public), tout deux vivotant dans le monde du cinéma et de l’édition à jouer les soutiers pour adapter des scenarios ou écrire des livres érotiques sous pseudos, en somme à mener une vie triste de travailleurs intellectuels.

Alors voilà un décor : un hameau aride, perdu dans un Sud de France sauvage. Les Cévennes brute. Un hameau isolé.

Des personnages hirsutes : Luce, la femme-artiste ; Briseorgueil, l’avocat ; Gros, le truand en vacances ; Max, l’écrivain qui aligne des « Zob » sur des pages entières ; Rhino, le restaurateur belge qui ressemble à un boxeur, associé de Gros, et Jeannot, jeune poète un peu maudit.

Une situation : le soleil écrasant, les Cévennes sauvages, peu d’animations en perspective.

Rhino, Jeannot et Gros vont faire les courses dans Pont-Saint-Esprit, le bled le plus proche, comme une fois par semaine. Les provisions faites, la DS break à toc, à midi, il sorte du village en direction du hameau.

Peu d’animation donc, sauf que la DS break s’arrête sur le bord de la route, on sort des blouses grises et des masques de Frankenstein, ce n’est pourtant pas mardi-gras ?... et on sort aussi deux colt 38, un Astra Condor 9mm et deux Mat 49, on est chargés lourd dans les Cévennes…

12h30 un fourgon blindé et deux motards, clic-clac-kodak on mitraille le tout, tout le monde y passe convoyeurs et motards, et deux-cents cinquante kilos d’or sont chargés dans la DS break, retour dans le petit hameau, ni vu ni connu… en théorie.

Des gendarmes partout dans la vallée, des hélicos et puis deux motards sur les routes, Lambert et Roux, qui entrent dans un café de Pont-Saint-Vincent et une info intéressante est balancée.

16h30 Lambert et Roux pénètrent dans le Hameau…

Tout a été dit ? Oh loin de là, on va suivre une de ces histoires comme on n'en voit pas souvent, ça va flinguer, canarder, occire, refroidir, buter, viser, ajuster sec. On foutra le feu, on balancera des grenades, va y avoir du macchabée, du sang sur les murs…

La série noire va brusquement tourner au rouge vif, et la foudre du « néo-polar » va fondre sur la France. À 6 h 30 le lendemain, tout sera fini.

Le projet de l’Affaire N’Gustro sonnera le glas de la collaboration entre les deux auteurs et s’en suivra une brouille de dix ans.

Manchette et Bastid… On regrettera toujours qu’il n’y ait eu qu’une collaboration. Mais Manchette partira loin pour être le fer de lance du néo-polar. Bastid continuera son travail d’écrivain et de scénariste.

   


Vous avez aimé…


Quelques pistes à explorer, ou pas...

Tout Manchette
Fajardie : Tueurs de Flics


Du même auteur…


Bibliographie non exhaustive... Seuls sont indiqués ici les ouvrages chroniqués sur le site.


L'Affaire N'Gustro Nada L'Homme au Boulet Rouge (en collaboration avec Barth Jules Sussman) Morgue Pleine Le Petit Bleu de la Côte Ouest Que d'Os ! Fatale
La Position du Tireur Couché

Choisissez votre syle :  noir  -  sepia  -  clair

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.  - Pour nous contacter : contact@polarnoir.fr